GRIMP 77

Le groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (GRIMP) est une unité française de sapeurs-pompiers spécialisés dans la reconnaissance et le sauvetage dans les milieux naturels et artificiels extrêmement dangereux pour les équipes traditionnelles de sapeurs-pompiers.

En Seine et Marne, le point de départ se situe dans les années 86, 87 au CIS Chelles sous l’impulsion de quelques aventuriers comme le Colonel MUNSCH (commandant à l’époque), ou le Capitaine Yves DAVESNE (sergent à l’époque) du CIS Chelles.

La réflexion sur les moyens et les techniques pour évacuer une victime en situation périlleuse s’est vite fait sentir suite à une intervention pour un grutier ayant fait un malaise dans sa cabine. Hormis le matériel du fourgon (un cordage, une sangle de sauvetage…) qui est inadapté pour évacuer une victime médicalisée, il était nécessaire de trouver des matériels et des techniques pour répondre à ce type d’intervention.Histoire du grimpA l'époque le Sergent Davesne était formé et membre d’un spéléo secours, c'est à ce titre qu'il a pu apporter son savoir faire pour commencer l’aventure. Le Commandant Munsh en tant que pionnier dans ce domaine s’est entouré de SP de Chelles comme l’infirmier Thierry Bleuse pour constituer un groupe afin d’expérimenter des techniques et du matériel.

« Sur ce point l’anecdote raconte que le DDSIS de l’époque était formellement opposé à ce projet et ne couvrirait pas les pompiers en cas d’accident. »

Par la suite le groupuscule s’est équipé de matériel collectif comme une civière TSA et un Treuil POMALESKY à câble pour réaliser les manœuvres.

Le matériel individuel se limitait à un harnais d’escalade un torse en sangle bricolé avec les moyens du bord un descendeur et quelques mousquetons… à la charge financière de l’utilisateur bien entendu.

Garde GISS Manoeuvre GISS

Le principe était de réaliser des évacuations de victimes en point haut. Et donc de ne réaliser que des manœuvres à la descente. Le matériel était issu de la spéléo et les techniques de la montagne, de la spéléo et de l’escalade.

La formation était dispensée au centre de secours de CREIL dans l’Oise par le biais de contacts locaux entre Yves Davesne et les spéléo de l’Oise. D’ailleurs à ce moment là, CREIL était l’école régionale si l’on peut dire puisse que tous les précurseurs du GRIMP dans les départements de la grande couronne venaient s’y former.

Le projet ayant fait des émules au sein du CIS Chelles le sergent Serge HOUSSIN aussi casse cou que les autres s’est vite intégré au groupe pour devenir un élément moteur dans le développement de cette nouvelle spécialité qui prenait naissance. Les techniques évoluaient également et la nécessité des réaliser des manœuvres à la montée s’est fait ressentir. Il a fallu s’adapter et investir dans du matériel pour effectuer de telles opérations.  

Personnel du GISS

 Il a fallu quand même donner un nom  à ce groupe, et donc le GISS (Groupe d’Intervention Secours Spécialisé) était né en 1987.

 A l’époque les interventions étaient peu nombreuses (1 à 2 par an).

Les entraînements étaient faits sur le temps de garde sur une demi-journée, où là on payait nos repas, nos effets d’habillement etc.…. Ils étaient quelques peu aléatoires en fonction des SP formés présent ces jours là.

Aujourd'hui que ce soit pour le matériel, les manoeuvres, ou les entrainements beaucoup de choses ont changées mais le principe général est toujours présent apporter secours à toute personne en difficulté en milieux périlleux. Et si nous pouvions décrire les équipes GRIMP d'aujourd'hui ou du GISS d'hier une qualité commune serait la recherche constante d'adaptation aux risques nouveaux de notre territoire.